11 mars 2008

Jorge Luis Borges

J'ai été pendant vingt ans professeur de littéra­ture anglaise à la faculté de philosophie et de lettres de l'université de Buenos Aires. J'ai tou­jours dit à mes étudiants d'avoir une bibliographie restreinte, de ne pas lire de critiques, de lire direc­tement les auteurs ; peut-être ne comprendront-ils que peu de chose mais ils auront du moins le plaisir d'entendre la voix de quelqu'un. Je dirais que le plus important chez un auteur c'est le son de sa voix, le plus important dans un livre c'est la voix de l'auteur,... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 janvier 2008

Jorge Luis Borges

MoiLe crâne, un cœur avec sa vie secrète, Les chemins de mon sang dissimulés, Et les tunnels du rêve, ce Protée, Les viscères, la nuque, le squelette. Je suis ces choses. Et, je ne peux y croire, Je suis aussi une épée, sa mémoire, Celle d'un soleil seul et déclinant Qui se disperse en or, ombre, néant. Je suis celui qui voit les proues, du port ; Je suis ce peu de livres, de gravures Fatigués par le temps et son usure. Je suis celui qui jalouse les morts. Et, plus étrange, l'homme qui assemble Des mots chez... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 septembre 2007

Jorge Luis Borgès

Instants Si je pouvais de nouveau vivre ma vie Dans la prochaine je commettrais plus d'erreurs Je serais plus bête que ce que j'ai été en fait je prendrais peu de choses au sérieux Je serais moins hygiénique, je courrais plus de risques, je voyagerais plus Je contemplerais plus de crépuscules, je grimperais plus de montagnes, Je nagerais dans plus de rivières, Je me rendrais dans plus d'endroits qui me sont inconnus Je mangerais plus de crèmes glacées et moins de fèves J'aurais plus de problèmes réels et moins... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]