02 novembre 2008

Fernando Pessoa

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 juin 2008

Fernando Pessoa

Si je pouvais croquer la terre entièreEt lui trouver du goût,Et si la terre était une chose à croquer,J'en serais plus heureux pour un moment...Mais moi ce n'est pas toujours que je veux être heureux. Il faut bien être de temps à autre malheureuxAfin de pouvoir être naturel...Ce n'est pas tous les jours qu'il fait soleil,Et la pluie, quand elle manque terriblement, on la demande.C'est pourquoi je prends le malheur avec le bonheur Naturellement, comme qui ne s'étonne... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2008

Fernando Pessoa

Nous sommes qui nous ne sommes pas, la vie est brève et triste. Le bruit des vagues, la nuit, est celui de la nuit même; et combien l'ont entendu retentir au fond de leur âme, tel l'espoir qui se brise perpétuellement dans l'obscurité, avec un bruit sourd d'écume résonnant dans les profondeurs! Combien de larmes pleurées par ceux qui obtenaient, combien de larmes perdues par ceux qui réussissaient! Et tout cela, durant ma promenade au bord de la mer, est devenu pour moi le secret de la nuit et la confidence de... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 décembre 2007

Fernando Pessoa

Je suis un gardeur de troupeaux. Le troupeau ce sont mes pensées et mes pensées sont toutes des sensations.Je pense avec les yeux et avec les oreilleset avec les mains et avec les pieds et avec le nez et avec la bouche. Penser une fleur c'est la voir et la respirer et manger un fruit c'est en savoir le sens. C'est pourquoi lorsque par un jour de chaleur je me sens triste d'en jouir à ce point,et couche de tout mon long dans l'herbe, et ferme mes yeux brûlants,je sens tout mon... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 mars 2007

Fernando Pessoa

Les phrases que je n'écrirai jamais, les paysages que jamais je ne pour­rai décrire, avec quelle netteté je les dicte à mon inertie et les décris dans ma méditation, tandis que, bien installé dans mon fauteuil, je n'ap­partiens plus à la vie que de très loin. Je sculpte, mot par mot, des phrases entières au galbe parfait, des drames tissent leurs intrigues et les déroulent dans mon esprit, parfaitement construites ; je sens l'élan métrique et verbal de vastes poèmes, dans tous leurs éléments, et un bel enthousiasme, tel un... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]