roue_Boutang001


 

On peut omettre certains jours d'observer les signes qui apparaissent sur la mer calme. Ils ne nous seront jamais d'aucun secours. Face au ciel, une petite quantité de cercles cherchent à se former et il s'en faut de peu qu'ils ne se bouclent.

Mais il s'avère aussitôt qu'aucune courbe ne se résout dans un cercle, qu'il y a mieux, qu'il y a la tresse infinie et, mieux encore que la tresse infinie, il y a la merveilleuse spirale qui augmente ou s'éteint sans jamais aboutir à l'extinction totale.

Mais voilà que cette image aussi se désagrège et se disperse, et le ressort esquissé s'affaisse. On s'aperçoit alors que ces signes immédiatement perceptibles se trouvent englobés dans de vastes circonférences manquées de justesse, se déployant sur toute la surface visible de la mer.

Des cercles en train de se boucler ou des morceaux de circonférences éclatées. Mais, alors que la pensée s'enlise peu à peu dans un fouillis de courbes, on voit que l'époque des courbes est soudain révolue et que commence le temps des lignes parallèles.

Le vent travaille pour nous.


tresse_rouge002

 

In « En vie »

Photo Roue de la Vie au Bhoutan