07 mars 2007

W.B. Yeats

Lui qui aurait voulu pouvoir offrir le cielSi je pouvais t'offrir le bleu secret du cielBrodé de lumière d'or et de reflets d'argentsLe mystérieux secret, le secret éternelDe la nuit et du jour, de la vie et du tempsAvec tout mon amour je le mettrais à tes piedsMais tu sais je suis pauvre et je n'ai que mes rêvesAlors c'est de mes rêves qu'il faut te contenterMarche doucement, car tu marches sur mes rêves
Posté par oceania55 à 13:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]