20 novembre 2007

Fabienne Verdier

Je pratique un acte de peindre qui n'est pas celui de la peinture occidentale sur che­valet. Je peins à la verticale, le pinceau en accord avec cette tension ciel-terre. La toile à peindre est au sol. L'oeuvre se réalise donc au sol, ce que faisait Jackson Pollock, il y a quelques décennies. De la sorte, la peinture n'emprunte pas les mêmes chemins. Je place mon corps et le pinceau au zénith, ce fameux point du ciel situé à la verticale. Mon pinceau de deux mètres de haut et qui peut faire jusqu'à soixante kilos... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 00:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]