03 janvier 2009

Philippe Seurin (Les mots)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; color:black;} @page... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 juin 2008

Philippe Seurin

En hommage à Philippe Seurin qui nous a quittés ce 10 juin Au pays des poètes Tu dis que je suis poèteque tu es poète... mais qu'est-ce que ça veut dire ?Tu sais ce que c'est la poésie toi ?... Moi j'en sais rien Comment être quelque chose qu'on ignore ? Tu parles de Victor Hugo Charles Arthur Jacques Paul Fernando Momo Alexandrin...mais ils sont tous morts !Je suis moi... Pourquoi serais-je quelqu'un d'autreLes morts... Laissons les morts enterrer les morts ! ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 février 2008

Philippe Seurin (Mon amour...)

Mon amour mon amouril paraît que ces mots-là n'ont plus cours qu'il faut masquer nos sentimentsse nourrir d'images de mensongeset ne montrer que le décor de nos corps          ... c'est dans l'air du tempsmais est-ce un temps ? Est-ce un air ? Laissons le bateau partir il est rempli de sauterelles A force d'aller trop viteon évacue la mort et on se moque de toutY en a même qui se suicideraient pour qu'on les remarque       ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 septembre 2007

Philippe Seurin (Plénitude)

Plénitude La liberté a ses maux...  Fuis le mensonge Sois valse ou gazelle Rencontre ton silence mais coûte que coûte aime Et si au hasard de l'inconvenance la foule t'observe donne-lui ton regard sans ombre ni pudeur   Ecoute seulement le bruissement de ta profondeur...
Posté par oceania55 à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2007

Philippe Seurin (J'ai appris)

J’ai apprisJ'ai appris en chantant comment s'écrit je t'aime en riant en jouant j'ai appris des poèmes J'ai appris j'ai apprisdes étés qui se lèvent allant voir si la roseet des hivers qui rêvent de vivre autre chose J'ai appris à deux mains qu'on pouvait faire mieux et tout seul au matin j'ai appris bien des yeux J'ai appris mes vingt ans sans savoir où me mettre aux grands jours aux va-t-en j'ai appris que peut-être J'ai appris j'ai appris l'émotion des promesses... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juin 2007

Philippe Seurin

L’histoire d’un je t’aime Juste un mot. Après, je risque d'oublier. Ici, j'ai toutes les audaces, mais dans la vie, entre ce que je dis et ce que je fais... Chez les autres, je veux que ce soit clair, mais moi je fais pas partie des autres, si vous voyez ce que je veux dire. Non. Gosse, c'était pareil. Je me comprenais, mais tout seul. Si je regardais ma main, je devenais rouge, je pouvais pas en sortir une, j'étais bègue. Alors je faisais des ronds sur la table pour oublier que je parlais et les mots sortaient au... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 avril 2007

Philippe Seurin

C’est les gens que j’aime C'est les gens que j'aime, ceux qui font la vie de tous les jours, les petites gens, qui ont du baume au coeur même quand ils ont de la peine, qui repartent à l'at­taque avec leurs bras, leurs mains, leurs pieds où les détails sont écrits dans les lignes de leur chemin. C'est les gens que j'aime, ceux qui ont vécu des trucs, qui ont les bouilles de leurs trucs, avec des regards d'océan et des boudouilles de gosse, qui se foutent de l'opinion, l'opinion qui ne... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 21:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 mars 2007

Philippe Seurin

jl108 Danse comme tu visSois le merveilleux, sois l'uniqueAccouche de toiVa plus loinRedécouvre-toiContinuePeu importe que ce soit joli, il faut que ce soit beauSois un, sois deux, sois toiDanse avec toiSois fête, sois événementExploseBesoin exceptionnelPlaisir exceptionnelMétisse-toiPeu importe que ce soit pur, sois vivantSois singe, sois étoileDanse sans ta têteSois libre, sois droitLaisse-toi dirigerSans désirSans volontéVoilà ton corpsNe pense pas au progrès, abandonne l'idée de progrèsSois sans ta pensée, sois unAvance... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2007

Philippe Seurin

IntuitionEt si nous n'étions pas seuls s'ïl y avait autre chose qui soit là qu'on ne voit pasquelque chose là dans l'air sous nos pieds à portée de maincomme une urgence une vie au centre de la vieune chose si infime si unique si belle là partout entre le ciel et nousque nulle science ne puisse posséder nulle pensée ne puisse contraindre nul souffle ne puisse effacerune chose si... et puis qu'importe plus ou moins pourvu que nous soyons ensemble au même endroit à tous moments sans rien dire sans rien faireet que quoi qu'il arrive par... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2007

Philippe Seurin

LA QUÊTE II y a un an, dans le métro, je vois une phrase : « Où est passé Don Quichotte ? » Qu'avait voulu exprimer le type qui avait écrit Où est passé Don Quichotte ? Deux jours plus tard, un autre marquait : « II tape le carton avec Gauguin aux Marquises. » Huit jours plus tard, un bandeau indiquait : « Défense d'afficher " et les deux phrases avaient disparu.Ce jour-là, j'ai eu envie de réfléchir à la quête. Trouver un sens. Sans perdre le contact. Humain... Y a plus de monde au bord de la mer qu'en haut de l'Himalaya, et... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]