19 avril 2007

Romain Rolland

Le pire mal dont souffre le monde est, je l’ai dit maintes fois, non la force des méchants, mais la faiblesse des meilleurs. Et cette  faiblesse a en partie sa source  dans la paresse de volonté, dans la timidité morale. Les plus hardis sont trop heureux, à peine dégagés de leurs chaînes, de se rejeter dans d’autres ; on ne les délivre d’une superstition sociale que pour les voir, d’eux-mêmes, s’atteler au char d’une superstition nouvelle. N’avoir plus à penser soi-même, se laisser diriger. Cette... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]