07 février 2008

Henri Pichette (Monsieur Diable)

Néanmoins, la vie sera élucidée. Car à vingt ans tu optes pour l'enthousiasme, tu vois rouge, tu ardes, tu arques, tu astres, tu happes, tu hampes, tu décliques, tu éclates, tu ébouriffes, tu bats en neige, tu rues dans les brancards, tu manifestes, tu lampionnes, tu arpentes la lune, tu bois le lait bourru le vin nouveau l'alcool irradiant, tu déjeunes à la branche, tu pars à la découverte, tu visites l'air les champs les ruines les métropoles les stades et les musées les jungles et les églises les arènes les... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 février 2008

Henri Pichette (l'amoureuse)

Je me perpétuerais et toi, tel un goéland, tu me couperais de ton aile... Comme je t'appar­tiens! Tu as le sens des mouvements qui me grisent, et la diction d'un fanal. Mes flots se teintent. Tu renverses l'azur en moi. Tu jalonnes mon ventre d'ifs tout allumés. C'est la fête. Je deviens poreuse. Tu m'échevelles. je t'accom­pagne. Nous descendons au ralenti un escalier de pourpre, je me voile dans l'écume, le vent se lève, tu t'effaces devant les portes, où suis-je? Mais tu ne réponds pas, tu m'inspires... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2008

Henri Pichette (le poète)

Le lit des choses est grand ouvert. Je me suis endormi, pensant que c'était trop beau et que la terre s'échapperait. Je craignais tout des ventilations absurdes d'une nuit en colère. Les matins me fustigeaient. Je vivais crédu­lement. Sourcier infatigable, je cherchais l'Orifice originel, premier ouvrage par où passer la tête et crier au Soleil. J'ai trouvé! Je confectionne sur mesure une amoureuse. (En vérité, elle m'est venue d'une ville rêvée posée sur de grands boutons-d'or.) Les peu­pliers... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 mars 2007

Henri Pichette

Je secoue l'arbre nuitier :Les étoiles tombent dans mon drap,Ô la !Je les tâte du bout du pied,Je les mange de mes yeux,Couche avec moi si t'en veux.In, "Les Épiphanies" Photo ?
Posté par oceania55 à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]