06 mai 2007

Erik Orsenna

L’art de la conversation disparaît. C’est pourtant un bonheur que de cheminer ensemble vers une vérité, en écoutant l’autre ainsi respecté : on suit une échelle de perroquet, avançant, reculant, au gré de la compréhension. La conversation marque pour moi, plus que le rire, « le propre de l’homme ». Plus on restreint la conversation, plus on restreint la part d’humanité en nous-même. La conversation exige du savoir, de la surprise, des échos, des ressemblances, du temps qui passe, tout comme le jardin, qui demande à... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 08:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]