12 avril 2007

Gérard Klein

     Je m'en irai demain et vous n'en saurez rien. Je ne vous ai rien dit mais ma tristesse passée et l'ombre de mes yeux dut vous faire pressentir ce destin. Je m'en vais sans remords, mais non pas sans regret, emportant avec moi le détail de vos traits, le son de votre voix et mille gestes épars qui me firent vous aimer. Tout cela, je le sais, le temps l'emportera, l'espace le dissoudra. Je partirai demain dans un grand navire qui franchira l'espace. Ne craignez point pour moi l'ennui d'une longue croisière,... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]