14 mars 2007

Régis Jauffret

jl108 PromenadeLa vie est une promenade, on va, on vient, on s'achemine.Les êtres se succèdent sans qu'on les reconnaisse.On les devine du bout des antennes comme des corps posés sur le tapis roulant de l'espèce.L'angoisse bat, palpite à la place du coeur. Le cerveau est une chambre de torture où on n'ose pas hurler de crainte d'exaspérer la douleur.Les décennies de l'existence s'entassent l'une sur l'autre comme des cubes. On les traverse hagard, sans éprouver à chaque instant l'émerveillement de se trouver là.Juste avant de... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]