03 juin 2009

Philippe Jaccottet

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 avril 2009

Philippe Jaccottet

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 février 2009

Philippe Jaccottet

&amp;amp;lt;!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:&amp;amp;quot;&amp;amp;quot;; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:&amp;amp;quot;Times New Roman&amp;amp;quot;; ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 mai 2008

Philippe Jaccottet

Tout n’est pas dit        Croire que « tout a été dit » et que « l’on vient trop tard » est le fait d’un esprit sans force, ou que le monde ne surprend plus assez. Peu de choses, au contraire, ont été dites comme il le fallait, car la secrète vérité du monde est fuyante, et l’on peut ne jamais cesser de la poursuivre, l’approcher quelquefois, souvent de nouveau s’en éloigner. C’est pourquoi, il ne peut y avoir de répit à nos questions, d’arrêt dans nos recherches, c’est pourquoi nous ne... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 avril 2008

Philippe Jaccottet

Beauté : perdue comme une graine, livrée aux vents, aux orages, ne faisant nul bruit, souvent perdue, toujours détruite; mais elle persiste à fleu­rir, au hasard, ici, là, nourrie par l'ombre, par la terre funèbre, accueillie par la profondeur. Légère, frêle, presque invisible, apparemment sans force, exposée, abandonnée, livrée, obéissante — elle se lie à la chose lourde, immobile; et une fleur s'ouvre au versant des montagnes. Cela est. Cela persiste contre le bruit, la sottise, tenace parmi le sang et la... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 octobre 2007

Philippe Jaccottet (Une sorte de balance)

J'ai toujours eu dans l'esprit, sans bien m'en rendre compte, une sorte de balance. Sur un plateau il y avait la douleur, la mort, sur l'autre la beauté de la vie. Le premier portait toujours un poids beau­coup plus lourd, le second, presque rien que d'im­pondérable. Mais il m'arrivait de croire que l'im­pondérable pût l'emporter, par moments. Je vois à présent que la plupart des pages que j'ai écrites sont sous le signe de cette pesée, de cette oscillation. Il est probable que l'âge rend plus méfiant à l'égard de ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 20:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2007

Philippe Jaccottet

L'immédiat : c'est à cela décidément que je m'en tiens, comme à la seule leçon qui ait réussi, dans ma vie, à résister au doute, car ce qui me fut ainsi donné tout de suite n'a pas cessé de me revenir plus tard, non pas comme une répétition superflue, mais comme une insistance toujours aussi vive et décisive, comme une découverte chaque fois surprenante. Il me semble même, maintenant, que je comprends cette leçon un peu mieux, sans qu'elle ait perdu de sa force. Mais il est impossible de la résumer en une ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 14:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mai 2007

Philippe Jaccottet

Comment fleurit la rose trémière : de bas en haut de sa haute tige, à mesure que l’été passe (tandis qu’au pied de la plante les larges feuilles rouillent, se déchirent, quelquefois tombent en loques), cette façon de la floraison de se réfugier de plus en plus haut, cela m’a surpris, un jour de juin, et fait penser au soleil du soir qui fleurit en or au sommet des arbres, en rose à la cime des montagnes, de plus en plus haut, lui aussi. In, « Cahier de verdure »Photo Christian Cialdella
Posté par oceania55 à 09:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 avril 2007

Philippe Jaccottet

De la voûte romane à la voûte gothiqueA toutes les heures du jour cela change, et, tournant avec la lumière, je vais ainsi de la richesse au dénuement. La table du monde est couverte de vaisselle d’or, de verrerie, les plats fument dans l’aube et jusqu’à midi ; puis la boisson coule à terre, les convives s’abrutissent, un silence s’établit… Sortez donc des forêts maintenant apparues avec toutes leurs boiseries, serviteurs muets du Visible ; il est l’heure d’emporter tout cet or vers l’ouest et de vous retirer dans vos... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]