27 décembre 2008

Grand Corps Malade

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 avril 2008

Grand Corps Malade

Comme une évidence En fait, ça fait un moment que se croisent dans ma tête Des mots et des douceurs qui pourraient faire un texte Un truc un peu différent, je crois que ça parlerait d'elle Faut avouer que dans mon quotidien, elle a mis un beau bordel Mais j'ai un gros souci, j'ai peur que mes potes se marrent Qu'ils me disent que je m'affiche, qu'ils me traitent de canard C'est cette pudeur misogyne, croire que la fierté part en fumée Quand t'ouvres un peu ton coeur, mais moi cette fois je veux assumer J'ai... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 mars 2008

Grand Corps Malade

Sixième sens  La nuit est belle, l'air est chaud et les étoiles nous matent Pendant qu'on kiffe et qu'on apprécie nos plus belles vacancesLa vie est calme, il fait beau, il est deux heures du mat On est quelques sourires à partager notre insouciance C'est ce moment là, hors du temps, que la réalité a choisi Pour montrer qu'elle décide et que si... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mars 2007

Grand Corps Malade

Je crois que les histoires d'amour, c'est comme les voyages en train –Et quand je vois tous ces voyageurs, parfois j'aimerais en être un – Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare – Pourquoi tu crois qu'on flippe autant d'arriver en retard Les trains démarrent souvent au moment où on s'y attend le moins Et l'histoire d'amour t'emporte sous l'oeil impuissant des témoins Les témoins, c'est tes potes qui te disent au revoir sur le quai – Ils regardent le train s'éloigner avec un sourire inquiet Toi aussi tu... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2007

Grand Corps Malade

Toucher l'instant On a trempé not' plume dans notre envie de changer de visionPrendre une route parallèle comme une furtive évasionOn a trempé not' plume mais est-ce vraiment une hérésiede s'dire qu'on assume et qu'on écrit de la poésie.Il existe paraît-il un instant dans l'écriturequi oublie la page blanche et efface les raturesun véritable état second une espèce de transequi apparaît mystérieusement et s'envole en silence.Que l'on rappe ou que l'on slamme on recherche ce momentil allume une flamme qui nous éclaire... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 22:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mars 2007

Grand Corps Malade

Dan Chercheur de phases Lui,il a traversé tout le pays pour atteindre le Grand Ouestéquipé d'un vieux fûte d'un gros sac et d'une vesteil se prend pour un aventurier à raison ou à tortet parmi tant d'autres un simple chercheur d'oril retourne toutes les rivières en secouant son tamisil traque la moindre lueur il en rêve même la nuitil soulève chaque caillou pour voir ce qu'il y a en dessousil lui arrive même de chercher jusqu'à s'en rendre saoulil ausculte tous les grains de sable pour dénicher la pépiteil sait prendre son... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]