18 mars 2007

Patrick Declerck 1

Page 21Aussi, pour ce qui nous intéresse, le message général est double, contradictoire et paradoxal : ces clodos font peur et sont de pauvres victimes. Virez-les, ils puent. Aidez-les, ils souffrent. Double discours. Double représentation. L'humanitaire et le policier. Le répressif et le réparateur. L'agression et la culpabilité. L'exclusion et l'identification.Ce marasme affectif, ce flux et ce reflux perpétuels entre amour et haine, cette ambivalence structurelle caractérisent toute la question SDF. Ils en constituent le... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2007

Patrick Declerck 3

pages 64 et 65«Dignité : n.f. (v. 1155) est emprunté au dérivé latin dignitas, "fait de mériter, mérite", également employé pour désigner les qualités qui font qu'on est digne (estime, considération, prestige), et, avec un glissement vers l'apparence, l'honorabilité, la beauté majestueuse [...]. » Ainsi parle le Robert, dictionnaire historique de la langue française...Le pauvre, comme le malade, le condamné, le mourant, se doit d'être digne. On ne le tolérera qu'à ce prix. On tisse autour de lui un fin réseau symbolique et... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2007

Patrick Declerck 4

pages 73 et 74Gentiment et de concert, on délire en rond, se disant à part soi que, au pire, ça ne peut pas faire de mal. Mais si, justement, ces illusions sont dangereuses et souvent mortelles. Basé sur une probabilité de réinsertion à peu près comparable à celle de gagner au Loto, le système d'aide sadise au quotidien, en proposant des accompagnements dénués de toute adéquation clinique. Ces derniers sont constitutivement inadaptés à soulager efficacement les souffrances des populations visées.Et cela ne s'arrête pas là. Au-delà de... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2007

Patrick Declerck 5 (fin)

pages 76 et 77 Dépression et alcoolisme. Sans même aborder la délicate question de la psychopathologie spécifique à l'errance et à la désocialisation, les SDF, miséreux chroniques et autres grands blessés de l'existence, souffrent massivement, et au minimum, de dépression et d'alcoolisme. Tout le monde est d'accord là-dessus. Mais qu'implique donc la prise en charge de la dépression et de l'alcoolisme? Quels en sont les pronostics? N'importe quel étudiant de troisième année de médecine connaît, par coeur, la réponse à cette... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]