18 mai 2007

Erri De Luca (Matière écrite)

Matière écrite Une journée de travail sur le chantier : je fais précisément mes heures, déplaçant un grand nombre de dalles de marbre destinées à un car­relage. Je les décharge du camion, je les trans­porte à l'intérieur, elles me passent bien des fois entre les mains. La poussière blanche, la poudre du marbre se glisse dans tous les sillons, dans les pores, dans les éraflures de mes mains. Même en la grattant sous l'eau le soir, elle résiste comme un voile. Puis, chez moi, l'encre d'une seiche que je suis en train de... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:15 - - Permalien [#]

07 mai 2007

Erri De Luca (Marionnette)

La marionnette de chair                                A Palerme, il y a un Musée de marionnettes. Dans ses salles obscures de petites lumières s'allu­ment au passage du visiteur, éclairant rapide­ment la silhouette d'un guerrier, d'un monstre, d'une princesse, d'un magicien. On passe en revue le répertoire de personnages aux caractères bien définis, dont on sait tout et auxquels on ne demande que d'insister sur leur... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:29 - - Permalien [#]
02 mai 2007

Erri De Luca (Guerriers)

Guerriers Ils appellent « batailles » leurs modestes controverses, ils appellent « affrontements » une vague divergence d'opinions, pourvu qu'elles soient défendues avec une pointe d'emphase. Ils appellent « lutte » une cam­pagne électorale soporifique. Les hommes politiques s'imaginent être de la lignée des guerriers, ils en usurpent le vocabulaire, croyant y gagner en force. Ils singent la valeur militaire, persuadés par Clausewitz que la poli­tique est le prolongement de la guerre avec d'autres moyens. Ce... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 08:15 - - Permalien [#]
01 mai 2007

Erri De Luca (Hirondelle)

Hirondelle L'Hirondelle de l'âme, Elena Lowenthal et Sarah Kaminski traduisent ainsi la belle chan­son de Micol Snunit, Tzippor Hunèfesh, de l'hébreu d'aujourd'hui. Dans l'introduction, on explique que tzippor est plutôt une sorte de volatile qu'une hirondelle. En outre, le mot signifie la bulle soufflée à fleur d'eau qui s'en­vole; tzippor nèfesh est aussi l'endroit du corps où la gorge s'enfonce dans la poitrine et laisse un point vulnérable. La rengaine poétique raconte qu'au milieu de l'âme il y a un oiseau, une... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 12:39 - - Permalien [#]
19 mars 2007

Erri De Luca

L'alpinisme et l'écriture sont pour moi des temps de fête. Ecrire n'a jamais été pour moi un travail. Au contraire, le temps de l'écriture est un temps que je sauve quand la journée de labeur est terminée. Grimper me procure un désert provisoire. J'aime le désert. Il me parle, mais je sais que je n'en suis pas un résident. J'aime les Ecritures saintes que j'ai traduites de l'hébreu ancien, mais n'étant pas croyant je ne suis pas, là encore, un résident des textes sacrés. J'y suis de passage. La haute montagne est aussi pour moi un... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:50 - - Permalien [#]
18 mars 2007

Erri De Luca

"Tour de Babel", Peter Bruegel l'Ancien Maçons Je suis devenu un maçon qui lit les Saintes Écritures. Les Saintes Écritures sont pleines de maçons. Presque aucun livre de l'Ancien Testament n'est dépourvu du verbe banà, « construire ». J'ai étudié l'hébreu ancien afin de pouvoir lire ces pages dans leur langue maternelle.Ce fut un petit effort tant de fois récompensé par le bonheur de parvenir à comprendre cette écriture. Comprendre quoi ? Rien de plus que la lettre toute nue. Quant à ses sens infinis, je ne les... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:57 - - Permalien [#]
17 mars 2007

Erri De Luca

Pensées autour du blanc Blanc est le titre donné au mont, nom donné par qui le découvre de loin. Si tu t'engages dans ses glaciers, il est strié de crevasses noires, comme la livrée du tigre. Le granit des parois est de la peau d'aubergine frite. Le son des avalanches cadencées est la respiration amplifiée d'un vieil homme qui ronfle en plein jour et qui fait penser au vin qu'il écluse pour le décharger dans ses sommeils. Le ciel est une lame sous la meule d'un rémouleur qui l'actionne à coups de pédale et en tire des... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:29 - - Permalien [#]
07 mars 2007

Erri De Luca

Valeur J'attache de la valeur à toute forme de vie, à la neige, la fraise, la mouche.J'attache de la valeur au règne animal et à la république des étoiles.J'attache de la valeur au vin tant que dure le repas, au sourire involontaire, à la fatigue de celui qui ne s'est pas épargné, à deux vieux qui s'aiment.J'attache de la valeur à ce qui demain ne vaudra plus rien et à ce qui aujourd'hui vaut encore peu de chose.J'attache de la valeur à toutes les blessures.J'attache de la valeur à économiser l'eau, à réparer une paire de... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 14:21 - - Permalien [#]