06 janvier 2008

Epiphanie

Les rois mages arrivent à BethléemLa lumière de l’étoile les a guidés jusqu’à l’étable.Ils s’agenouillent et déposent leurs symboles aux pieds de l’Enfant.Nous apporterons-nous, toi et moi,l’or la myrrhe et l’encens aux pieds du temps qu’il reste ?Recevrons-nous les présents des âges de nos vies ? Oh mon amour, tu approches,j’entends ton pas foulant les pierres du chemin.L’émotion est grande, intériorisée,mouvante comme les courants de la mer,profonde comme un océanécaillé de poissons d’or. ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

31 décembre 2007

Bonne année....

Posté par oceania55 à 10:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 décembre 2007

Dignité

Damien est cadre dans une importante société de distribution de livres, il est directeur des ressources humaines.Directeur des ressources humaines ! ...Les mots sont beaux, ils évoquent une noble tâche où l'écoute, l'attention, le respect de l'autre donnent sens, encouragent à grandir, aident à un accomplissement réciproque sur le lieu professionnel.Mais Damien n'est pas heureux. Il n'est pas heureux parce que précisément il est empêché d'insuffler le sens intime qu'il attribue à sa fonction.Il se sent plutôt... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2007

Rythme rompu

Librairie Tropismes, Galerie des Princes, Bruxelles Océania est à Bruxelles. Retour prévu le 27 décembre. Selon l'accès possible à un ordinateur, elle continuera à insérer des textes. Merci pour votre intérêt croissant envers "Voyage dans les mots"
Posté par oceania55 à 15:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Ecoute Jo...

Entendre des notes incertaines au piano… La journée avait commencé par un jus d’orange, des tartines grillées à la confitureAbricots du jardin, thé fumé…Une pierre maintient le livre ouvert à la page que je lis.Le beurre coule à travers les trous du pain chaud.Je lèche mes doigts pour tourner la page.C’est bon les mots que je lis. Comme du pain, comme du levain.Oui, la journée avait commencé comme ça. Puis, un peu plus tard, les notes…. Elles sont... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 novembre 2007

Puis la vie...

Tiens-moi chaud près de toije veux t’être précieuseêtre ton trésorainsi que tu me nommes… Puis la vie, le linge, les haricots, le repassagereprennent leurs droits qui font nos devoirsje me mets en route avec au cœur la joie de t’aimer,Le long du talus, les iris mauves sont en fleur. Durant une journée,lorsque je ne t’écris pas  lorsque nous ne nous parlons pas,je ressens un manque, un manque de droguée… Un rythme se rompt et cette rupture de te... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 14:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 novembre 2007

le web

    Eh non ! Pas de grasse matinée : en route à 8h pour Avignon participer à l'hommage d'un ami disparu.Me voici de retour, en face de l'énorme vaisselle d'hier soir. La laver est une façon paradoxale d'être encore un peu avec les amis invités et de se souvenir des rires et parfois de la gravité de certains moments. Comme la nature est belle et poignante ! Emotion sur la route, en revenant. Dis, tu veux bien quelque chose ?Regarde autour de toi, regarde bien, reçois bien et lors du prochain... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 octobre 2007

Perceptions

Le tonnerre gronde, la pluie crépite sur les toits, la cour, les peupliers.L’orage a éclaté cette nuit, enfin, claquant contre les murs les volets non fixés.La lourdeur, la moiteur disparaissent, un équilibre plus léger, aérien s’installe.Il me sera plus facile de désherber un jardin humide. Si ce n’était ma crainte des bestioles je marcherais pieds nus dans la prairie mouillée du verger en respirant profondément.…Nous sommes des feignasses. Hier, le minimum a été... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 septembre 2007

La musique et les nombres

L’année passée, nous nous placions en rangées horizontales dans la largeur de la pièce.Cette année, nous sommes installés en arcs parallèles.Aucun angle mort. Expérimenter la largeur, la longueur, la perpendiculaire, l’horizontale, les courbes parallèles. Prendre de la hauteur pendant que les volumes d’harmonie mathématique nous enveloppent et atteignent notre profondeur.Ne songer en aucun cas à prendre la tangente.Nous cherchons la section dorée.Nous sommes dans le plaisir de la musique. La bibliothèque en... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2007

Au sujet de "L'insoutenable légèreté de l'être"

J’ai dans la tête la flamme d’une gemme anthracite dont les reflets opposent la dureté à la douceur, l’ironie au sérieux, la gravité à la légèreté, l’être au non-être.Son éclat suit le droit fil de l’âme humaine et, pourquoi pas, canine.D’une contradiction à l’autre, progressivement avec humour ou tristesse naît la conscience d’un territoire magique situé entre les extrêmes. Etendue disponible au rêve, au fantasme, au hasard. Tout y est nuance, provisoire, incomparable.... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]