20 mars 2007

Armand Bernier

L'arbre est puissant et doux.Il porte des étoiles.Un jour, sauvagement, j'ai pris l'arbre en mes bras.J'ai baisé son feuillage En prononçant tout basDes mots que l'azur seul m'autorise à redireDes mots qui n'ont de sens qu'au moment du délirePuis, nous nous sommes tus, longuement, tous les deuxEt j'ai senti sous moi trembler le corps d'un dieu.Merci à René D.Photo : chêne tricentenaire à Murs (Provence)
Posté par oceania55 à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]