26 novembre 2008

Charles Baudelaire (je hais le mouvement...)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 novembre 2008

Charles Baudelaire

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 19:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 mars 2007

Charles Baudelaire

...Si vous la rencontrez, bizarrement parée,Se faufilant, au coin d'une rue égarée,Et la tête et l'oeil bas comme un pigeon blessé,Traînant dans les ruisseaux un talon déchaussé, Messieurs, ne crachez pas de jurons ni d'ordureAu visage fardé de cette pauvre impureQue déesse Famine a par un soir d'hiver,Contrainte à relever ses jupons en plein air. Cette bohème-là, c'est mon tout, ma richesse,Ma perle, mon bijou, ma reine, ma duchesse,Celle qui m'a bercé sur son giron vainqueur,Et qui dans ses deux mains a réchauffé mon... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mars 2007

Charles Baudelaire

Moesta et Errabunda Dis-moi, ton coeur parfois s'envole-t-il, Agathe,Loin du noir océan de l'immonde cité,Vers un autre océan où la splendeur éclate,Bleu, clair, profond, ainsi que la virginité ?Dis-moi, ton coeur parfois s'envole-t-il, Agathe ?La mer, la vaste mer, console nos labeurs !Quel démon a doté la mer, rauque chanteuseQu'accompagne l'immense orgue des vents grondeurs,De cette fonction sublime de berceuse ?La mer, la vaste mer, console nos labeurs !Emporte-moi, wagon, enlève-moi, frégate !Loin ! loin ! ici la boue est... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 13:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]