07 mars 2007

Alessandro Baricco

Elle le regarda bien dans les yeux. Puis elle baissa le regard sur la première page de la lettre, papier de riz, encre noire.- Mon seigneur bien-aimé,Dit-ellen'aie pas peur, ne bouge pas, garde le silence, personne ne nous verra.Reste ainsi, je veux te regarder, je t'ai tellement regardé, mais tu n'étais pas pour moi, et à présent tu es pour moi, ne t'approche pas, je t'en prie, reste comme tu es, nous avons une nuit pour nous seuls, et je veux te regarder, jamais je ne t'ai vu ainsi, ton corps pour moi, ta peau, ferme les yeux, et... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 13:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]