09 mars 2010

Yehuda Amichaï

  Une fois un grand amour a coupé ma vie en deux. La première partie continue à se tordre ailleurs comme un serpent coupé en deux   Les années qui passent m’ont calmé elles ont cicatrisé mon cœur, pacifié mes yeux.   Et je suis comme la personne qui dans le désert de Judée aperçoit l’écriteau : « Niveau de la mer » Il ne peut voir la mer mais il la connaît.   Et c’est ainsi que partout je me souviens de ton visage à ton « niveau de visage ».   Photo (bichromate)... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]