sarcophage_des__poux___510_avt_J_C_Cerveteri


 

Si tu cherches un amant

je ferai ce que tu demanderas

Si tu veux un autre genre d'amour

je porterai un masque pour toi

Si tu veux un associé prends ma main, ou

Si tu veux me frapper

parce que tu es en colère

me voici

je suis ton homme

 

Si tu veux un boxeur

je monterai sur le ring pour toi

Si tu veux un médecin

j'ausculterai chaque pouce de toi

Si tu veux un chauffeur

tu n'as qu'à entrer ou

si tu veux me monter pour une promenade

tu sais que tu le peux

je suis ton homme

 

La lune est trop claire

les chaînes trop serrées

la bête ne s'endormira pas

j’ai passé en revue toutes les promesses

que j'ai faites et n'ai pu tenir

 

Mais un homme ne retrouve pas une femme

en la suppliant à genoux

sinon je ramperais vers toi, petite,

et je tomberais à tes pieds

je hurlerais vers ta beauté

comme un chien en rut

et je te grifferais le coeur

je déchirerais tes draps

et je te dirais, je t'en prie

je suis ton homme

 

Si tu veux dormir un instant sur la route

je prendrai le volant

Si tu veux arpenter seule la rue

je disparaîtrai de ta vue

Si tu veux un père pour ton enfant

ou si tu veux marcher

avec moi un instant

sur le sable

je suis ton homme.


« Sarcophage des époux » de Cerveteri, 510 avt J-C

Musée du Louvre