pas_vu_1



C’était l’essence même des documents fondateurs déclarant la destinée de la Nation :
Oui, nous pouvons.
C’était murmuré par les esclaves et les abolitionnistes ouvrant un chemin vers la liberté :
Oui, nous pouvons.
C’était chanté par les immigrants débarquant de lointains rivages et par les pionniers poussant plus avant vers l’ouest faisant face à une nature impitoyable :
Oui, nous pouvons.
C’était l’appel des travailleurs qui se sont syndiqués, des femmes qui ont gagné le droit de vote, d’un Président qui a choisi la lune comme notre nouvelle frontière, et du pasteur King qui majestueusement nous a emmené au sommet d’une montagne et nous a montré la Terre Promise.
Oui, nous pouvons réaliser la Justice et l’Egalité !

Oui, nous pouvons créer les opportunités et la prospérité !
Oui, nous pouvons guérir cette Nation !
Oui, nous pouvons réparer ce monde !
Oui, nous pouvons !
Nous savons que la route sera longue mais souvenons-nous toujours que peu importe les obstacles se trouvant sur notre chemin ; rien ne peut faire obstacle à des millions de voix appelant au changement.
Les cyniques nous ont dit en chœur que nous ne pouvions pas le faire.... Ils vont seulement parler plus fort et plus faux….. On nous a demandé de faire une pause pour revenir les pieds sur terre. On nous a dit de faire attention à ne pas offrir un faux espoir au peuple de cette Nation.
Mais dans l’improbable histoire qu’est l’Amérique même, il n’y a jamais rien eu de faux dans l’espoir !
Aujourd’hui, les espoirs d’une petite fille qui va à l’école à Dillon sont les mêmes que les rêves d’un garçon qui apprend dans les rues de Los Angeles. Nous savons que quelque chose se passe en Amérique ; que nous ne sommes pas aussi divisés que nos politiciens le suggèrent ; que nous sommes un peuple uni ; nous sommes une Nation ; et ensemble, nous allons ouvrir le prochain chapitre de l’Histoire américaine avec ces trois mots qui vont retentir sur toutes les côtes du pays, d’un océan à l’autre… :

Oui - nous - pouvons !

Merci à Dominique Hasselmann pour les paroles en français

 Photos Océania, 2004

Au-dessus : Expo devant le Rockfeller Center

Argent