pri_re_1



Les personnes de foi ont un avantage : elles conservent l'espérance d'être contemporaines du Messie et de la fin du monde, de voir les cieux se déchirer comme un vieux drap et s'accomplir l'im­pénétrable démocratie du jour du jugement.

Les personnes de foi dépendent moins que les autres de la capricieuse succession des nombreux saltim­banques de la terreur. Par une étrange grandeur intérieure, des personnes douces, travailleuses, ayant une progéniture à élever, ont désiré dans leurs prières (fais que ton règne vienne) l'avènement défi­nitif de l'apocalypse.

Des hommes qui n'ont jamais élevé la voix de leur vie, ont gardé dans leur coeur l'espérance d'une assourdissante fermeture de rideau de fer sur le magasin du monde.

Cette pro­messe écrite dans les livres sacrés et toujours en sus­pens, a aidé les personnes de foi à vivre mieux, à donner du poids à leurs gestes, à leurs mots et à poser enfin la question sur la limite du temps qui leur est imparti : si ce n'est maintenant, alors quand ?



pri_re_2b

 

In « Rez-de-chaussée »

Photos Océania