bouquet_boubat001



La parole poétique est une parole amoureuse.

Elle invente – dans le temps de la dire et dans celui de l’entendre – une communauté invisible, une fraternité silencieuse.

 

In « Un livre inutile »

Photo Edouard Boubat « New-York, 1982”