Galerie_nationale_d_art_S_n_gal


Avril 1898
Ce que le prince fait pour l'art, il l'accomplit dans l'esprit de l'État. Car il importe à celui-ci de faire apparaître l'art comme quelque chose qu'il favorise et qu'il voit d'un bon oeil, sur un pied d'égalité avec l'Église officielle et les autres insti­tutions qui soutiennent l'autorité. Pourtant, il me semble toujours qu'il l'encourage à la façon de la France républicaine, qui laissait mûrir les plans de Napoléon dans la mesure où il défen­dait ce qui devait lui survivre. Mais c'est ainsi : chaque Etat porte en lui l'État qui doit lui succé­der et doit, souvent malgré lui, en nourrir le germe.

In « Journal florentin »
Photo Anne Van (Sénégal)