twombly_wilder


Le talent

Genève, 19 décembre 1978

Le talent, ça n'existe pas. Le style, ça peut se perfectionner, mais ça ne se travaille pas.
Le premier venu a ce qu'on appelle en art « du talent » dès qu'il est porté par la passion, le naturel et la nécessité.
Vrais mots d'enfants, vraies paroles d'hommes et de femmes, mots d'amour : le talent court les rues.
Le talent, c'est quand celui qui parle ne s'aperçoit même pas qu'il a du talent, et quand celui qui écoute n'y songe pas non plus.
C'est lorsque ce qui est dit est l'évidence même, le naturel même et coule de source.
Le style, en écriture, ça vient sans effort, sans y penser, quand ce qu'on a à dire est plus fort que la question « Comment le dire? »...
C'est comme en automobile les belles carrosseries : on sait bien que les voitures les plus belles ne le sont pas parce que les ingénieurs ont voulu les faire jolies », mais parce qu'ils ont voulu les faire efficaces. Pas décoratives, mais aérodynamiques.

In « Permis de séjour, 1977 – 1982 » Gallimard 1983
Peinture Cy-Twombly