31 décembre 2007

Bonne année....

Posté par oceania55 à 10:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 décembre 2007

Fernando Pessoa

Je suis un gardeur de troupeaux. Le troupeau ce sont mes pensées et mes pensées sont toutes des sensations.Je pense avec les yeux et avec les oreilleset avec les mains et avec les pieds et avec le nez et avec la bouche. Penser une fleur c'est la voir et la respirer et manger un fruit c'est en savoir le sens. C'est pourquoi lorsque par un jour de chaleur je me sens triste d'en jouir à ce point,et couche de tout mon long dans l'herbe, et ferme mes yeux brûlants,je sens tout mon... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 décembre 2007

Francis Dannemark

Mon amour ma fonte des neiges,quels mots en cet instant disent tes mains, comment bat ton cœur ?La nuit a déposé sur ma table des fatigues, de vieilles histoires, et je me dis qu'importe qui nous avons été dans ces vies anciennes où je ne comptais pas pour toi,où tu n'existais pas pour moi.Le jour je marchedans des rues où le bruit de mes pas n'est pas celui que je connaissais.Ta peau de poivre doux, d'herbe d'été, a le goût du septième paradis,de la toute première luneaccrochée aux flancs du ciel.La nuit avance et je pense à ce... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2007

Julien Gracq

Écrivain : quelqu'un qui croit sentir que quelque chose, par moments, demande à acquérir par son entremise le genre d'existence que donne le langage. Genre d'existence dont le public est le vérificateur capricieux, intermittent, et peu sûr, et l'auteur le seul garant fiable. Le public est un réseau qu'on peut toujours court-circuiter sans que rien d'essentiel au phénomène littéraire s'annule : le voyant- témoin qui s'allume dans la cervelle de l'auteur est nécessaire et suffisant. Le courant qui passe au fil de la plume ne va vers... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2007

Dignité

Damien est cadre dans une importante société de distribution de livres, il est directeur des ressources humaines.Directeur des ressources humaines ! ...Les mots sont beaux, ils évoquent une noble tâche où l'écoute, l'attention, le respect de l'autre donnent sens, encouragent à grandir, aident à un accomplissement réciproque sur le lieu professionnel.Mais Damien n'est pas heureux. Il n'est pas heureux parce que précisément il est empêché d'insuffler le sens intime qu'il attribue à sa fonction.Il se sent plutôt... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 décembre 2007

Rythme rompu

Librairie Tropismes, Galerie des Princes, Bruxelles Océania est à Bruxelles. Retour prévu le 27 décembre. Selon l'accès possible à un ordinateur, elle continuera à insérer des textes. Merci pour votre intérêt croissant envers "Voyage dans les mots"
Posté par oceania55 à 15:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 décembre 2007

Jean Anouilh

ANTIGONE Vous êtes odieux ! CRÉONOui, mon petit. C'est le métier qui le veut. Ce qu'on peut discuter, c'est s'il faut le faire ou ne pas le faire. Mais si on le fait, il faut le faire comme cela. ANTIGONEPourquoi le faites-vous ? CRÉONUn matin, je me suis réveillé roi de Thèbes. Et Dieu sait si j'aimais autre chose dans la vie que d'être puissant... ANTIGONEIl fallait dire non, alors ! CRÉONJe le pouvais. Seulement, je me suis senti tout d'un coup comme un ouvrier qui refusait un ouvrage. Cela ne m'a pas paru honnête.... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 décembre 2007

Jacques Drillon

Extrait du journal d’un ci-bientôt vieillard, écrit au présent, à la troisième personne, par pudeur, et intitulé : Concordance des temps. Il a rencontré une très jeune femme ; presque une jeune fille. Il la courtise. Il n'est pas nul ; il sait s'y prendre. Très rapidement, il parvient à ses fins. Elle veut « en parler », emploie de drôles de mots : « notre relation », « s'embarquer dans ». Il trouve que les jeunes d'aujourd'hui ont les pieds sur terre. Il devine qu'elle n'est pas émue. D'ailleurs, au... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2007

Yves Bonnefoy

L'étoile dans la chose a reparu,Elle en grossit le grain qui se fait moins trouble, La grappe de ce qui est donne à nouveauLa joie simple de boire à ceux qui errent, Les yeux emplis de quelque souvenir. Et ils se disent que peu importe si la vigne En grandissant a dissipé le lieuOù fut rêvée jadis, et non sans crisD'allégresse, la plante qu'on appelleBâtir, avoir un nom, naître, mourir. Car ils pressent leurs lèvres à la saveur, Ils savent qu'elle sourd même des ombres, ... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2007

Jean-Claude Carrière

Plaisir d’amour Dans un domaine, pourtant, cette fragilité paraît absente : dans le désir sexuel et dans l'acte qui le satisfait Peut-être, dans cette attirance précieuse dans cette union quasi divine quand les deux partenaires y trouvent leur plaisir (plaisir simple, qui se passe généralement d'accessoires, qui n'a besoin que de deux corps nus pour nous envahir), peut-être laissons-nous de côté pour un moment la matière friable et menacée qui nous compose.Peut-être... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]