31 août 2007

Albert Einstein

  Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.
Posté par oceania55 à 21:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 août 2007

René Char

Posté par oceania55 à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2007

Sylvie Germain (Ecrire)

"Ecrire, c'est descendre dans la fosse du souffleur pour apprendre à écouter la langue respirer là où elle se tait, entre les mots, autour des mots, parfois au coeur des mots."In, "Magnus"Merci à Corinne et à Delphine
Posté par oceania55 à 19:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2007

Sylvie Germain (La mort)

"La mort s'encombre rarement de délicatesse. Elle arrive impromptu, vous coupant la parole sans souci ni du lieu ni de l'heure et encore moins des bienséances." In, "Eclats de sel"
Posté par oceania55 à 10:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 août 2007

Henri Thomas

«Sa passion des images libertines, érotiques — certains disent simplement : cochonnes —, remontait loin, bien avant la vague pornographique qui monte depuis quelques années et va sans doute atteindre son point culminant, si elle ne l'a déjà dépassé — mais cela, c'est la société, c'est l'histoire de la photographie. Son histoire à lui est celle d’un homme, et d’abord d’un enfant, remarquablement solitaire, en qui certaines tendances se sont énormément développées, faute des distractions habituelles à l’enfance et à la... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2007

Jacqueline de Romilly

La force des mots “Apprendre à penser, à réfléchir, à être précis, à peser les termes de son discours, à échanger les concepts, à écouter l’autre, c’est être capable de dialoguer, c’est le seul moyen d’endiguer la violence effrayante qui monte autour de nous. La parole est le rempart contre la bestialité. Quand on ne sait pas, quand on ne peut pas s’exprimer, quand on ne manie que de vagues approximations, comme beaucoup de jeunes de nos jours, quand la parole n’est pas suffisante pour être entendue, pas assez élaborée parce... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 18:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 août 2007

Pablo Neruda

 Mon amour, si je meurs Mon amour, si je meurs et si toi tu ne meurs pas,Mon amour, si tu meurs et si je ne meurs pas,Ne laissons pas la douleur étendre son territoireIl n’existe pas de prolongement pareil au nôtre. Poussière sur blé, sable sur sablesLe temps, l’eau errante, le vent vagabondNous a emportés comme des graines voguant sur l’eau.Nous aurions pu ne pas nous rencontrer dans ce temps. Cette prairie où nous nous sommes rencontrés,Oh minuscule infini !... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2007

Philippe Seurin (J'ai appris)

J’ai apprisJ'ai appris en chantant comment s'écrit je t'aime en riant en jouant j'ai appris des poèmes J'ai appris j'ai apprisdes étés qui se lèvent allant voir si la roseet des hivers qui rêvent de vivre autre chose J'ai appris à deux mains qu'on pouvait faire mieux et tout seul au matin j'ai appris bien des yeux J'ai appris mes vingt ans sans savoir où me mettre aux grands jours aux va-t-en j'ai appris que peut-être J'ai appris j'ai appris l'émotion des promesses... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 10:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 août 2007

Pierre Seghers

Il ne restait plus rien que les piliers porteurs des voûtes colossales. II ne restait plus rienque l'ombre exorcisée, rien qu'une plaie de pierres ouverte sur le pus des ténèbres. On voyaittoutes les charnières et les instruments du système de la terreur, les dents plantées sur des épieus dans un ordre dément On voyait l'ordonnance des lieux obscurs; les passerellesqui butaient sur le vide et sur l'écrasement. On y voyait le poids, la force,et les secrets de la machine du pouvoir surpris et... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2007

Paul Dewalhens

Affinités communautaires L'électrogène radicasse est un instrument à multiplastres microfins qui tient dans une boîte à zouailles. I1 sert à mesurer la maboulie chez les Zigomestres de droit macaronique. Le Haut Virginaire à qui il est confié, grâce à ses ascendances macrobates, ne peut ambivaler l'appareil mignonnet qu'au moment où l'un des mestres zigos extrapose sa lamprenelle tangible. Hélas ! Le Haut Virginaire, un peu croulant, a toujours quelques crêpons de retard sur la détection psychochronique. Dom Flac... [Lire la suite]
Posté par oceania55 à 08:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]