Minou_minou___modia

Tiens vis-à-vis des autres ce que tu t’es promis à toi seul. Là est ton contrat.

*

A tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s’asseoir.
La place demeure vide mais le couvert reste mis.

*

Tu ne peux pas te relire mais tu peux signer.

*

Vous tendez une allumette à votre lampe, et ce qui s’allume n’éclaire pas.
C’est loin, très loin de vous, que le cercle illumine.

*

Les plus pures récoltes sont semées dans un sol qui n’existe pas.
Elles éliminent la gratitude et ne doive qu’au printemps.

*

On ne se bat bien que pour les causes qu’on modèle soi-même
et avec lesquelles on se brûle en s’identifiant.

*

L’acte est vierge, même répété.

*

Vous serez une part de la saveur du fruit.

*

Ne t’attarde pas à l’ornière des résultats.

*

Ne te courbe que pour aimer. Si tu meurs, tu aimes encore.

*

« Je t’aime », répète le vent à tout ce qu’il fait vivre.
Je t’aime et tu vis en moi.

*

In, "Fureur et Mystère"
Photo modia.org