Le jugement originel (extrait)

Forme tes yeux en les fermant.

Donne aux rêves que tu as oubliés
la valeur de ce que tu ne connais pas.


J'ai connu trois lampistes,
cinq garde-barrières femmes,
un garde-barrière homme.
Et toi?


Ne prépare pas
les mots que tu cries.


Habite les maisons abandonnées.
Elles n'ont été habitées que par toi.


Fais
un lit de caresses
à tes caresses.


S'ils frappent
à ta porte,
écris
tes dernières volontés
avec la clé.
 

Règle ta marche sur les orages

VOle
le sens
au sOn,
il y a des tambours voilés
jusque dans les robes claires.
PARLE SELON LA FOLIE QUI T'A SÉDUIT.
 

Fais-leur la surprise de ne pas confondre
le futur du verbe avoir avec le passé du verbe être.


Couche-toi,
lève-toi
et maintenant couche-toi.
 

Aie l'âge de ce vieux corbeau qui dit: VINGT ANS  

CoRRige Tes parentS

Veux-tu avoir à la fois le plus petit et le plus inquiétant livre du monde?
Fais relier les timbres de tes lettres d'amour et pleure,
il y a malgré tout de quoi.


Ta liberté
avec laquelle
tu me fais rire
aux larmes
est TA LIBERTÉ

Tu prends la troisième rue à droite,
puis la première à gauche,
tu arrives sur une place,
tu tournes près du café que tu sais,
tu prends la première rue à gauche,
puis la troisième rue à droite,
tu jettes ta statue par terre et tu restes.

Fais-moi le plaisir
d'entrer et de sortir
sur la pointe
des pieds.

Ne garde pas sur toi ce qui ne blesse pas le bon sens