Arbre_marqu____photo_JeandlerTout homme de quarante ans, toute femme de trente, s'ils ont aimé ou vécu, voyez leur corps balafré de cicatrices; les plus douloureuses, les invisibles, se cachent à l'intérieur.
Au lieu de tuer son partenaire, l'amant, par maladresse, la femme, par cruauté, presque toujours se bornent à le blesser.
Je m'exerce à deviner quel endroit de mon corps si vulnérable fatalement, par vous, souffrira; quand comment, pourquoi frapperez-vous ? je l'ignore; mais je sais que vous frapperez.
Ainsi soit-il !
A-t-il vécu, celui qui meurt indemne ?

In, "Blason d'un corps"
Photo Jeandler