HAMLET
Voulez-vous jouer de cette flûte ?
GUILDENSTERN
Seigneur, je ne puis.
HAMLET
Je vous en prie.
GUILDENSTERN
Croyez-moi, je ne puis.
HAMLET
Je vous en supplie.
GUILDENSTERN
Je n'en connais pas les touches, seigneur.
HAMLET
C'est aussi facile que de mentir. Commandez ces trous avec les doigts et le pouce, soufflez dedans avec la bouche, et il en sortira une éloquente mélodie. Voyez, voici les clefs.
GUILDENSTERN
Mais je n'ai pas le pouvoir d'en faire sortir un son. Je n'en ai pas la technique.
HAMLET
Eh bien, vous voyez alors quelle chose indigne vous faites de moi Vous voudriez me jouer. Vous voudriez avoir l'air de connaître mes clefs. Vous voudriez me tirer du coeur mon secret. Vous voudriez me faire chanter de ma note la plus grave à l'aigu de mon registre. Et il est beaucoup de musique, un excellent timbre dans ce petit tuyau mais vous ne savez lui donner une voix. Sangdieu ! me croyez vous plus facile à jouer qu'une flûte ?
Prenez-moi pour l'instrument que vous voudrez. Vous aurez beau me titiller, vous ne pourrez pas me jouer.

In, "Hamlet" 3.2