Le silence est la villégiature des mots